Imprimer
Publications externes > Communiqués reçus
mardi 12 novembre 2019 par Geneviève

SI TU VEUX LA PAIX, PRÉPARE LA PAIX !

Voir aussi: Si tu veux la paix, prépare la paix ! Communiqué de Colupa
 

SI TU VEUX LA PAIX, PRÉPARE LA PAIX !

Une fois de plus les cérémonies du 11 novembre vont voir défiler drapeaux, clairons et discours à la gloire de nos héros tombés sur les champs de bataille de 14-18 et de 40-45.
Des héros qui forcément n’ont jamais eu l’occasion de dire ce qu’ils en pensaient. On a pris l’habitude d’y ajouter nos militaires victimes des guerres actuelles, notamment au Moyen-Orient et en Afrique. Et parfois même nos concitoyens tombés sous les coups des attentats djihadistes.Tous ces martyrs de la défense de nos libertés, de notre identité et de nos valeurs.
Avec un message aussi réducteur, peu de chance que la paix et la liberté que nous prétendons défendre soient pour demain ! Nous continuerons à envoyer nos F-16 défendre « nos frontières » à des milliers de kilomètres de chez nous. Et demain ce sera le tour de nos super-bombardiers F-35 capables de transporter des charges nucléaires.

Ainsi la boucle est bouclée et la spirale de la violence pourra s’en donner à cœur joie. Au seul profit du trust militaro-industriel. Une multinationale qui, elle, ne connaît ni frontières, ni partis, ni idéologies. Seulement la loi du florissant commerce des armes.

Rappelons ce texte éclairant d’un concitoyen de notre province, Thomas d’Ansembourg, auteur de l’ouvrage : La Paix, ça s’apprend.

« Par habitude, nous sommes beaucoup plus habiles à préparer la guerre que la paix. C’est un vieux logiciel. Et forcément, c’est c’est la guerre que nous obtenons.

Pour cela nous avons un ministre et un ministère, une administration et une armée de personnel avec ses corps d’’élite, de grands moyens de recrutement, d’entraînement, de communication et de couverture médiatique, d’espionnage et même de recherche, et bien sûr une légitimité historique (« On a toujours fait comme ça… »). La guerre, oui, nous savons y faire.

Et la paix, nous l’apprenons quand, où et comment ? Où est le ministre, le ministère et le personnel en charge de l’organisation de programmes et formations, du soutien logistique et de la couverture médiatique, où est le budget, le recrutement, le soutien à la recherche et aux échanges internationaux ? Et surtout, qui accepte en haut lieu de légitimer l’éducation – tant scolaire que permanente – à la paix ? »

Signalons que Thomas d’Ansembourg donnera précisément une conférence ce lundi 11 novembre à 14h45 au Rox, Hall sportif et culturel de Rouvroy, avec pour sujet ; "La Paix ça s’apprend, comme le foot, les maths, les langues…".

Coalition luxembourgeoise pour la Paix

Agir pour la Paix - Cellule Accueil Réfugiés - Centre d’Action Laïque Lux. - Centre d’Animation Globale du Luxembourg - Centre de Développement Rural - Cercle Tedesco - Centre des Immigrés Namur Lux. - CNCD 11.11.11 Lux. - Communauté Les Frênes - Entraide et Fraternité - Le Gletton - Ferme du Hayon - Halle de Han - Maison luxembourgeoise de l’Écologie - MOC Lux. - Mojoca - Mouvement d’Action Paysanne (MAP) - Oxfam Magasins du Monde - Périple en la Demeure - Service Civil International (SCI).