Publications externes > Lu pour vous
dimanche 13 juillet 2008 par Michèle Gilkinet
Ceci est un article externe qui ne reflète pas la position officielle du GRAPPE

Étude sur le changement climatique et l’emploi

 

L’étude a été réalisée par un consortium dirigé par la Social development agency (SDA) et la Confédération européenne des syndicats (CES), qui inclut Syndex, Wuppertal Institute et Istas. Cette étude fait suite à une commande de la Commission européenne, comme contribution à une meilleure compréhension des liens entre changement climatique et emploi. Elle a également bénéficié du soutien financier de sept organismes publics : ministères de l’environnement de Belgique, Espagne, Finlande, Italie et Royaume Uni ; ADEME et DIAC en France.

Le rapport examine tout d’abord les implications potentielles pour l’emploi en Europe du changement climatique lui-même - qui a déjà commencé et qui va se poursuivre. La principale conclusion est que même un changement climatique modéré affectera l’activité économique et l’emploi en Europe, certaines régions et secteurs économiques étant particulièrement vulnérables. Un réchauffement plus intense aura probablement des conséquences très néfastes.

La deuxième partie du rapport étudie quels sont les enjeux pour l’emploi de la transition vers une économie européenne plus sobre en CO2 à l’horizon 2030, dans quatre secteurs économiques clefs : la production d’énergie, les transports, les industries de l’acier et du ciment et le logement / construction. L’étude considère plusieurs scénarios pour réduire les émissions de CO2 d’environ 40% à l’horizon 2030 and ses effets sur l’emploi et les qualifications. Des études de cas de onze pays européens sont aussi analysées.

Pour la découvrir, cliquez ici :

http://www.etuc.org/a/3675