Actions
lundi 26 mars 2012

Soutien aux inculpés suite à l’arrachage des patates OGM

 

Soutien aux inculpés suite à l’arrachage des patates OGM

Wetteren en mai 2011

L’année dernière quelque 500 paysan-ne-s, consommateurs-trices, universitaires et représentant(e)s de la société civile ont participé à l’échange public et annoncé de pommes de terre, à Wetteren.

Cette action avait pour but d’échanger des pommes de terre génétiquement modifiées par des pommes de terre biologiques. Les patates ont été effectivement arrachées dans le champ destiné à promouvoir les OGM, elles ont été replantées tout aussi rapidement, avec un important soutien financier du gouvernement flamand. Ce soutien rapide et considérable a dû faire chaud au cœur des agriculteurs belges qui sont chaque année un peu moins nombreux et qui ont toutes les peines du monde à (sur)vivre de leur travail.
Cette action a également servi de catalyseur au débat sur notre modèle agricole et sur le rôle des institutions publiques de recherche et de leurs liens avec les multinationales.Avons-nous vraiment besoin d’OGM ou s’agit-il plutôt d’optimiser les bénéfices d’une société agro-industrielle ? Ne serait-il pas préférable que nos institutions financières, de recherche et nos gouvernements servent l’intérêt public ?

Le Mouvement de libération des champs a obtenu le prix Jaap Kruithof pour sa contribution à une réflexion innovante et radicale sur la société démocratique et pour avoir exercé une action radicale pour dénoncer les abus dans notre société (Lien vidéo).

11 participants présumés à l’action sont maintenant poursuivis.
Le 8 mai, le procès commence à Termonde. Parmi les différentes accusations : outre l’arrachage des patates, la destruction de grilles de sécurité, il y a également la participation à une organisation criminelle, des coups et blessures ….

Si, comme nous :

- vous estimez que les actions citoyennes sont légitimes et nécessaires à une société démocratique ;

- vous jugez que la criminalisation de cette action est absolument sans rapport avec les éventuels dégâts matériels ;

- vous pensez que l’argent public devrait bénéficier à l’agriculture paysanne durable au lieu de la brevetabilité des gènes et des cultures au profit d’une poignée de multinationales.

Alors, peut-être, auriez-vous envie de soutenir les inculpé(e)s ?

Dans ce cas, voici quelques idées :

- donner de l’argent, du temps, de l’expertise, …

- distribuer cet appel ;

- organiser un événement de soutien (débat, dîner, conférence) ;

- organiser des débats ou des rencontres sur le futur de notre agriculture et production alimentaire ;

- vous renseigner sur les OGM dans notre environnement.

Contact : field.lberation@gmail.com

Notre compte de solidarité : BE59 5230 8045 6626 au nom de Crop Resistance (Triodos)

L’argent déposé sera utilisé principalement pour payer les coûts et les amendes potentielles des inculpés. Il peut également être utilisé pour la lutte contre le modèle agro-industriel et/ou le développement d’initiatives destinées à promouvoir une agriculture paysanne agro-écologique.