Publications externes > Lu pour vous
dimanche 2 août 2009 par Michèle Gilkinet
Ceci est un article externe qui ne reflète pas la position officielle du GRAPPE

La décroissance, une idée qui chemine sous la récession

 

C’est dans le « MONDE DIPLOMATIQUE » de ce mois d’août 2009 que vous trouverez cette enquête sur les partisans de la décroissance. Bien sûr l’enquête a surtout été réalisée en France. Mais un entrefilet laisse percevoir que la décroissance n’occupe pas que les Français. Le projet naissant est bien international.

Il reste largement à préciser, du moins pour son contenu politique, mais l’idée avance partout et permet de changer le point de vue de l’analyse, de sortir du modèle de croissance dévastateur, ce qui en ces temps de crises multiples n’est pas le moindre de ses intérêts. "Inventer, c’est penser à coté" disait déjà Einstein, et c’est bien le moins que nous puissions faire pour trouver un nouveau projet commun à l’humanité qui en respecte la diversité.

L’ambition est haute comme nos responsabilités envers les générations à venir, car ne nous y trompons pas c’est bien de notre avenir commun sur notre petite planète dont il est question. Avec au centre la question de la solidarité et de ses nouvelles déclinaisons. Nous ne pouvons que nous réjouir dès lors que comme le montre le « MONDE DIPLOMATIQUE » les penseurs et militants de la décroissance représentent des sensibilités politiques et philosophiques diverses. Il n’y a pas de grand gourou au sein des décroissants mais un immense mouvement démocratique qui peu à peu discute, précise et construit un projet politique cohérent et adapté aux défis de notre siècle.

Pour en savoir plus, courez chez votre marchand de journaux.

Vous pouvez aussi naviguer sur les sites suivants :

http://www.monde-diplomatique.fr/

http://www.editions-parangon.com/f/index.php?sp=coll&collection_id=8

http://www.objecteursdecroissance.be/

Ce dernier site vous permettra de suivre l’évolution de ce mouvement en Belgique

Bonne lecture

Michèle Gilkinet